Anatomie d’une Make-up Addict qui devient Nude &Green

Je suis fière de pouvoir dire que je n’ai aucun problème à sortir dans la rue sans maquillage.

OK, Je ne suis pas tout à fait honnête parce que en ce moment je porte 2 couches de mascara et une BB crème sun protection mais vous ne m’en tiendrez pas rigueur car aujourd’hui , je ne suis plus esclave du maquillage comme cela été pendant des années.

Tous les weekend, Je sors faire mes courses, au théâtre, au cinéma, au restaurant sans une goutte de fond de teint ou de fard à joues et aucune crise d’angoisse ou de gêne me traverse. En fait, j’adore mon visage sans fards .

statue-1202683_960_720

« Où est-ce que je me cachais pendant tout ce temps ? « 

Malheureusement, je me grimais  derrière des couches épaisses de maquillage, de fond de teint. Je me rassurais en achetant des tas de produits me promettant d’obtenir une beauté fatale en deux ou trois fois trop d’étalage de couche de crèmes magiques.

Pendant de longues années, j’ai craqué pour les normes de beauté irréalistes bombardées par les magazines féminins. J’encombrais mes étagères, ma coiffeuse de crayons, crème, gels et spray de tous les genres , de toutes les nationalités croyant aux bienfaits des formules de beauté des contrées d’ailleurs. 

mangez cochons makeup-2110545_960_720

« J’en dosais  un rôle de soumise et dépendante. « 

Ma confiance était entièrement tributaire du slogan publicitaire le plus convaincant sans évaluer son sens superficiel. En d’autres termes, j’avais un faux sentiment de confiance qui dépendait de centaines de milliers d’euros de maquillage et de produits de soins pour cheveux. Je me réjouissais de posséder la carte Gold de chez Sephora.

sephora-450966_960_720

Il y avait toujours quelque chose de plus à posséder, j’avais besoin d’acheter afin de me rapprocher de ma vision esthétique de cette beauté asymétrique.

Malheureusement, les effets escomptés de ces produits magnifiquement packagés n’arrivaient jamais, trop peu ou pas assez vite au regard de leurs promesses. Je me lançais une course à la recherche du produit miraculeux, je ne me supportais pas sans toutes mes couches successives de réconforts.

« Qui suis je pour me cacher derrière cette façade ? « 


cosmetics mangez.cochons-1063134_960_720

♥Avant que vous déclariez que je suis entrain de dénigrer l’industrie de la beauté mondialisée , 

♥Avant de vous positionner sur la défensive,lisez ce qui suit : 

« Il ne suffit pas d’un contre-stéréotype pour casser le stéréotype.

Le jugement esthétique est à la fois moral et social.

C’est ça qui est difficile à détricoter. »

Christine Détrez, sociologue

Mon intention derrière cette chronique n’est pas de protester contre les lotions et potions que nous  adorons toutes mais j’essaie tout simplement de nous libérer de  nos excès d’utilisation de  tout cela.


Je tente tout simplement  de nous sensibiliser pour arrêter d’essayer d’atteindre une perfection inaccessible. Car elle n’existe pas, et nous devrions cessez de nous acharner à l’atteindre.


Se sentir belle dedans , à mon avis, devrait être  l’un des principaux piliers de nos vies trépidantes. 

orchids-2055192_960_720

La plupart  femmes pensent que  le maquillage permet de mettre l’accent sur sa personnalité et qu’il apporte une certaine auto-satisfaction dans ce que l’on renvoie comme image . Certaines d’entre nous se arrive à se transformer devant leur miroir en 30 min . Naïvement  elles jouent avec leur santé mentale et infligent plus de mal à elles -mêmes qu’elles peuvent  l’imaginer. 

D’autres deviennent tellement hypnotisées par ce monde addictif et pailleté qu’elles ne réalisent même pas qu’elles sont contrôlées et asservies.

Les d’innombrables campagnes d’Instagram de Pseudo-modèles et les magazines de beauté jouent leurs rôles pour obtenir nos peaux, nos yeux, nos bouches, nos cils, nos ongles, nos cheveux . Nous  perdons notre esprit dans les affres de l’industrie de la beauté, nos vraies personnes seront enfermées à l’intérieur de nos corps sous une épaisse couche de produits. Je faisais partie de ces personnes qu’il y a quelques années. 

Once upon a time…..

Je m enfermai  dans la salle de bain pendant des heures pour me préparer avant de sortir . 

mangez cochons makeup-2110545_960_720

J’appliquais le rituel des magazines de beauté en usant une tonne  de maquillage, produits de soins pour la peau et pour cheveux. Surement un grand nombre de ces produits étaient nocifs pour mon bien-être physique et psychologique. J’étais dans un état d’immobilité apparente, mais d’une certaine manière cela me fait du bien. Personne autour de moi pouvait interférer avec ma routine ou me traîner n’importe où avant que je finisse l’ ébauche de mon image imaginaire avec les nouveaux Produits que j’avais pu trouver. 

« Pendant des années, J’ai été aspiré dans un vortex de perfectionnisme.Une sorte d’état de transe.«  

Il était nécessaire que je modèle mon visage à coup de crayon, fards et fond de teint et que j’enduise mon corps de crèmes et parfums qui étaient supposés me donner une image parfaite plutôt que naturelle. 


Comme toute  toxicomane, j engourdissais mes vrais sentiments, mes craintes et mes doutes en me cachant derrière des voiles épais de maquillage.  Ma confiance consistait en une quête constante du prochain hit de beauté.


Toutefois, à la fin de la journée, quand je devais enlever mon masque, mes problèmes étaient toujours présents, et j’étais restée à la case départ.  alors Chaque soir j utilisais des Placebos pour dissimuler mes défauts avec des décoctions chimiques qui ont été produites dans les laboratoires. 

« Heureusement, j’ai trouvé un moyen. « 

Depuis environ 5 ans j’ai laissé le monde fantastique de beauté périphérique, car je me fatiguais à me comparer aux modèles retouchées et aux Barbies humaines. 

Je sentais que j étais enfermée dans une roue pour hamster . Je courrai devant d’interminable de déception, car je sentais que je n atteindrai jamais la perfection physique, j étais bien que en deçà.

sculpture-1404014_960_720

Je devais m’orienter vers Quelque chose, car je n’avais aucune idée de qui j’étais sans mon masque de maquillage et cette réalité me terrifiait.  Une fois que j’ai eu cette révélation j’ai commencé à chercher les différentes façons de m’aimer.

J’ai plongé tête première dans des pratiques d’activités qui se tournent vers l’intérieur. Depuis que j’ai rempli mon compteur d’épanouissement personnel, j’ai renoncé naturellement à la nécessité de faire face aux Barbies humaines.  

J’ai réalisé que les vaisseaux physiques que nous incarnons ne sont pas notre intégralité, lorsque l’on n’est plus jeune et belle extérieurement, nos visages sans faille et nos tailles anormalement petites n’auront pas vraiment d’importance.

eyelash-curler mangez cochons-1761855_960_720

Afin de mettre fin à cette dépendance sur la beauté extérieure, il est important de traiter le maquillage comme quelque chose que nous utiliserons à l’occasion, plutôt que le « faire -paraître -pour -être-tout » pour se sentir belle. L’Équilibre est la clé dans tout ce que nous faisons dans la vie, beauté ou autre chose . Amusons-nous avec maquillage et glam sans permettre à ce monde pour nous dominer.

« Une excellente façon de mettre en oeuvre cette philosophie dans notre vie quotidienne, c’ est d’avoir des jours sans maquillage tout au long d’une semaine. »

En faisant cela, J’ai réalisé qu’ils ne faisait aucune différence sur  mon apparence et réellement il cachait beaucoup de mon éclat naturel. 

 Avant d’entrer dans un méga-magasin de beauté ou essayer d’apprendre les dernières tendances beauté, demandez-vous si vous avez besoin vraiment de ce produit ou de cette tendance de célébrité pour être heureuse.Si nous arrivons à la conclusion qu’un produit ou une procédure sont des exigences non négociables pour se sentir bien ,  peut-être, nous pouvons nous demander qu elle est la blessure profonde que nous essayons de dissimuler.

C’est après ce type de réflexions que nous pourrons prendre des décisions conscientes autour de la beauté plutôt que d’écouter ce que l’industrie nous vante. Après avoir pu développer des frontières entre l’industrie et la beauté, nous pourrons peut être  apprécier les aspects positifs de cette commercialisation, leur créativité et leur contribution. 

mangez cochons toner-906142_960_720

Aujourd’hui je me suis tournée vers des lignes de beauté naturelles. Elles font leur apparition un peu partout, car elles ont des effets moins nocifs sur nos corps.

« Un monde sans maquillage et beauté serait incolore ! « 

Je reconnais que le mascara et le rouge à lèvre font toujours partie de routine quotidienne. J’aime prendre soin de moi mais je ne permets  plus d’abuser des produits ou d’avoir une dépendance exclusive sur ces produits. Parce qu aujourd’hui, je sais qu’ils n’ont aucun lien avec l’ estime de soi. 

rouge mangez cochons-2114263_960_720

« Je souhaite sincèrement que nous arrivions toutes à travailler sur  la recherche de « au-delà de la surface » pour que nous trouvions notre nature profonde. »

Que ce soit par le biais du yoga, des voyages, du blogging, de la danse ou du bénévolat, nous pouvons puiser au fond de nous-mêmes et donner quelque chose de beau qui atteindra les autres bien au-delà de ce que le maquillage est capable de donner.

Nous sommes toutes magnifiques, dignes d’amour et d’admiration car nous sommes des filles, des femmes, des mères ou tout simplement parce que nous sommes nous.

Christelle

Likez, commentez et partagez cet article si vous l’avez aimé
Facebook : Mangez.Cochons
Youtube : Mangez.Cochons

Google+ : Mangez.Cochons
Pictaram : Mangez.Cochons

Twitter : Mangez.Cochons
Pinterest.com : Mangez.Cochons

Instagram : Mangez.Cochons
Tipeee : Mangez.Cochons

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Moi, aussi, j’essaie de me sevrer du maquillage et d’aller vers des produits plus naturels et bio !

    Aimé par 1 personne

    1. mangezcochons dit :

      Super😃 lorsque qu’on fait ce type de démarche on ne revient pas en arrière 👌🏻

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s