Petit de guide de survie à la fête du réveillon de Noël

Bien que beaucoup d’entre nous décompte avec enthousiasme les jours jusqu’à Noël, il y a certain qui, compte tenu de leur situation, annulerait joyeusement cette célébration . 

Pour beaucoup Noël vient avec ses lots : stress, contraintes financières, des attentes très élevées, d’interminables corvées (choix des cadeaux,préparation du repas)  puis une extrême fatigue et de l’épuisement. 

Les sapins  clignotent dans les chaumières, les allées des magasins regorgent de cadeaux à offrir. A cette période de l’année , on essaie de surpasser les rancœurs qu’on peut entretenir les uns envers les autres en prenant le temps d’organiser des pots et des repas de fin d’année avec les collègues de travail, les amis et des événements avec la famille. 

IMG-4877

Malheureusement, si quelqu’un passe par une rupture amoureuse catastrophique, quelqu’un souffre de douleur parce qu’il est malade, si une personne n’est pas financièrement à l’abri, ou si elle ne dispose d’une unité familiale solidaire et bienveillante ni d’amis proches, alors Noël peut être un combat rempli d’agitation , désespoir et solitude. 

Ensuite,  il y a les personnes qui sont socialement introverties  et qui ne souhaitent ne pas être autour de grands groupes de personnes, même si cela inclut les membres de leur famille ou des amis. Cette  période de l’année peut leur apporter de l’anxiété car ce n’est pas très  facile de se soustraire à ce type de célébration festive.

« Considérée comme une fête religieuse, par le passé, la fête de Noël est aujourd’hui est plutôt représentée comme une fête familiale, un moment de rassemblement avec ses proches ».

un sondage ifop pour ouest France  démontre que malgré l’affaiblissement des croyances religieuses, seuls 25% des interviewés jugent que fêter Noël n’a plus aucun sens. 

Ce sentiment ne fait d’ailleurs pas l’objet d’un clivage générationnel, jeunes et moins jeunes s’accordant sur ce point (25% des moins de 35 ans, contre 25% des 35 ans et plus, et même 27% des 65 ans et plus). Notons qu’enfin les Français sont conscients d’une  certaine dérive commerciale de Noël : 81% d’entre eux perçoivent le 25 décembre comme une fête commerciale. Cet aspect ne semble cependant pas entamer l’enthousiasme autour de cette fête, tant l’attachement à Noël reste fort.

IMG-4832

Par conséquent, si vous êtes placé dans 25 % des personnes qui seraient prêt à éradiquer joyeusement Noël du calendrier alors lisez la suite. 

teddy-bear-2855982_960_720

Voici 12  conseils sur la façon de survivre à la période des fêtes de Noël  :

  1. Si les vacances scolaires liés à Noël vous plonge dans la  détresse,  annuler toute implication avec Noël pour cette année. faites comprendre à ceux qui vous entourent que cette année vous prenez une pause de festivités pour des raisons personnelles.
  2.  Si vous manifestez de « l’anxiété sociale », P-A-R-C-E-Q-U-I-L-FAUT FAIRE COMME TOUT-L-E-M-O-N-D-E ou que vous vous sentez mal à l’aise dans les rassemblements. Essayez de minimiser votre quantité de temps ou d’argent dans ce type  événement. Donner la priorité à d’autres  événements, conserver votre énergie pour ceux que vous estimez que vous devriez essayer de faire l’effort. Toutefois, si à la dernière minute, vous vous sentez émotionnellement et mentalement incapable d’assister à une fête, annulez. Il est vital de préserver son bien-être tout donc ne vous poussez pas au-delà de ce que vous êtes capable de traiter. 
  3. Si vous choisissez de refuser les célébrations de Noël, vous pouvez opter pour un don de votre temps et de votre énergie à des causes pour aider et soutenir ceux qui sont vulnérables ou défavorisés. Il y a une grande variété d’organisations qui fournissent des repas, divertissements à ceux dans le besoin.Faire  quelque chose de gratifiant et bénévolement, c’est une participation   à l’esprit de Noël et une façon différente de faire la fête et des cadeaux. 
  4. Si vous n’avez personne avec qui passer Noël, essayez de profiter de l’occasion pour célébrer et acheter des cadeaux pour vous-même. Laissez-vous tenter, dans la limite de votre budget par des achats qui seront magnifiquement emballés par les magasins. Faites un cadeaux pour vous-même.  Choisissez d’acheter vos gâteries préférées, passer du temps dans votre cuisine pour préparer vos plats préférés.  Enfilez un pyjama confortable, regardez des films sentimentaux qui offrent des moments  magiques et qui transmettent  des ondes positives . N’hésitez pas à sortir pour faire  une promenade hivernale dans un bois ou un parc, puis rentrez pour vous faire une tasse de chocolat chaud. Prenez le temps de vous plonger dans un livre . Allumez des bougies, mangez ce que vous aimez et buvez ce qui vous fait plaisir.  Rentrez dans un délire joyeux, dorlotez-vous le jour et la nuit pendant cette période.christmas-3021446_960_720
  5. Abandonnez toutes les culpabilités que vous ressentez si vous décidez à ne pas passer du temps avec ceux qui ne sont pas sains pour vous. Essayez de ne pas vous sentir obligés d’assister à des événements où vous vous sentez consumé(e)  par l’anxiété et le stress. Si votre famille dysfonctionne et que les rassemblements précédents ont été catastrophiques parce qu’ils se sont soldés par des disputes et des règlements de comptes. Ne vous sentez  pas coupables d’avoir choisi, pour vous protéger, de vous maintenir hors de danger.  Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une famille chaleureuse, aimante et attentive.Votre cercle familiale vous provoque une angoisse émotionnelle ou mentale,  vous avez le droit de prendre la décision de ne pas d’être en leur compagnie à cette période. Ce n’est pas très simple de Rester fort(e) sous la pression des codes de la société pour prendre des décisions qui sont  dans notre intérêt. 
  6. Ne mettez pas votre propre bonheur et votre bien-être en péril en essayant de plaire aux autres. Vous avez aussi le droit à La paix et la joie de Noël. Vous pouvez choisir de passer votre temps avec ceux avec qui l’amour  est réciproque, avec ceux qui prendront soin de vous et qui sauront vous respecter.
  7. Si vous décidez malgré tout à vous rendre à un événement familial qui vous vide votre énergie ou vous donne de l’anxiété. Vous devez vous préserver en prenant des pauses régulières au cours de la soirée  ( balader le chien, jouez avec les enfants, regarder votre portable 🙄😳).
  8. N’hésitez pas à expliquer que vous ne vous sentez pas bien et que vous devez partir plus tôt. Au moins vous aurez rempli le contrat d’acte de présence.
  9. Pendant les repas de famille, il arrive d’être en contact avec des personnes passives mais ouvertement agressives, ou qui délibérément critique tout et tout le monde. Si cela est possible, évitez de vous engager avec elles autrement  que pour échanger des salutations polies.IMG-4840
  10. Si le plan de table ne vous le permet pas, Remarquez les signes ou vous commencez à devenir irritable et souriez poliment et faites des excuses pour mettre fin à la conversation. Rapprochez vous autant que possible d’un autre cercle de conversation plus apaisant où vous n’êtes pas constamment sur le qui-vive « fight or flight ». 
  11. Si vous êtes une personne introvertie, si possible, passez votre temps avec ceux qui comprennent votre besoin d’introspection et qui en retour vous accueillera dans une ambiance apaisante,  sans jugement et examen de ce que vous êtes. 
  12. Ne vous sentez jamais obligé de faire quelque chose ou aller quelque part par convenance.  Noël c’est aussi votre fête , vous pouvez donc choisir « d’hiberner » loin de votre cercle habituel, de fêter cela avec vous-même, de passez le réveillon avec la ou les personnes de votre choix.

Avec l’expérience, je me suis rendue compte que Noël n’est pas une fête à la portée de tout le monde une fois qu’on est arrivé à l’âge adulte. A cette période tant que nous sommes dans un cercle social qui prend  soin de nous et qui nous aime  (même si cela signifie être seule), c’est sûrement tout ce qui compte. 

Se stresser juste pour sentir que nous sommes  impliqués dans la célébration des fêtes de Noël tue totalement l’esprit de Noël.

IMG_0962

                                                                                                   Christelle pour @mangez.cochons

LLikez et partagez, commentez

Blog : Mangez.Cochons
Facebook : Mangez.Cochons
Youtube : Mangez.Cochons
Google+ : Mangez.Cochons
Pictaram : Mangez.Cochons
Twitter : Mangez.Cochons
Pinterest.com : Mangez.Cochons
Instagram : Mangez.Cochons
Tipeee : Mangez.Cochons
Groupe Facebook : Recettes Joyeuses, Assiettes Végé et Lifestyle

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Joyeux Noël, et mangeons, cocher ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. mangezcochons dit :

      Joyeux Noël carnets paresseux 🎁🍾

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s