Sans Gluten – Gluten Free

Du petit déjeuner au dîner, Quelque soit le contenu de  nos assiettes, il semble que l’industrie agro-alimentaire nous a bien vendu la notion du « sans gluten ».

Pour ceux d’entre nous qui n’ont jamais eu à se soucier du gluten pendant des années et se qui se retrouve subitement confronté à un produit comme un paquet d’amandes étiqueté « sans gluten », c’est un peu bizarre. Autant je compatis avec les personnes qui ont des allergies ou des intolérances alimentaires, malgré moi je suis tentée , , de me soucier de cette chevauchée du sans gluten alors que je n’ai aucune allergie constatée et visible liée avec avec la consommation de gluten.

« L’augmentation de la sensibilité au gluten — théorie et réalité »

barley-1528172_960_720

Ç’est une question importante sur le marché des aliments d’aujourd’hui, Le saut énorme dans la vente de produits sans gluten France en est la preuve. « Le taux de pénétration des produits sans gluten sur le marché de l’industrie alimentaire  française est passé de 2,4% à 3,9% ç est peut-être une broutille à côté des 30% atteint sur marché américain (source du journal la croix -archives 2009).

L’exemple plus frappant existant est dans le secteur l’industrie de la restauration : Si l’on pose une loupe sur Paris En 2017, J’ ai répertorié une trentaine d’enseignes nommées sans gluten avec une tendance 100% gluten Free pour certaines. Je vous livre quelques adresses testées.

  • CAFE MAREVA 38 rue du Faubourg du Temple 75011 Paris.
  • NOGLU RESTAURANT 16 passage des Panoramas 75002 Paris. Premier restaurant 100% gluten free à Paris.
  • MS KIOSK Marché Saint-Quentin. 85 bis, rue Magenta 75010.
  • MAISON BON 11, rue des Petites Ecuries 75010 Paris. Ouvert à la rentrée 2015, tout est ici 100% sans gluten et et végétarien.
  • 3 BIO 44 rue de Provence 75009 Paris. Un restaurant 100% sans gluten et veggie.

« 100% gluten free est  le mot clé « 

wheat-995055_960_720

C’est  peut-être une tendance pour certains, cependant, cela reste un risque grave de santé pour d’autres .Qui suis-je pour vous parler de cela ? juste quelqu’un qui essaie de se construire un régime alimentaire éclairé. Je rédige cette chronique  pour vous faire une synthèse sur certaines des subtilités de l’intolérance au gluten, pourquoi c’est important ?

Parce que cette l’histoire ne s’arrête pas avec le blé et que même ceux qui ne sont pas intolérants au gluten doivent s’en intéresser .Ce problème de gluten semble être la racine de beaucoup d’autres problèmes de santé, j’en ai beaucoup entendu parler autour de moi alors ça à titiller ma curiosité.

field-196173_960_720

J’espère que les cinq points suivants vous aideront à organiser les informations de manière à vous permettre d’essayer d’adopter des changements alimentaires ou seulement vous aider à vous sentir  mieux ou informé sur la qualité des produits qui sont proposés sur le marché.

« Ces 5 notions peuvent radicalement changer la façon de ce que penser du sans gluten »

  1. le gluten est en réalité une combinaison de deux protéines qui collent quand on ajoute l’eau, ce qui donne la pâte de blé et du pain sa consistance collante et moelleux. la boulangerie industrielle privilégie des farines de blé très riches en gluten. Grâce aux propriétés de ces protéines les pains obtenus sont plus gonflés et s’émiettent moins. Notre organisme n’a pas réussi à s adapter à ces transformations de la structure originelle du gluten. De ce fait nos enzymes digestives le digère moins bien. Les personnes qui ont une sensibilité au blé et aux autres céréales deviennent automatiquement fatiguée après en avoir mangé.  Un forte intolérance au gluten implique  également des dommages au système nerveux au fil du temps, ce phénomène qui a été repéré chez les personnes coeliaques.
  2. gluten est à l’origine de trois types de maladie : Coeliaque , Allergie au gluten (d’urticaire, éruption cutanées, larmoiement des yeux, difficulté à respirer, Sensibilité au gluten ( inconfort digestif)
  3. Le blé que nous mangeons aujourd’hui est extrêmement différent du blé que nos ancêtres mangeaient il y a 100 ans. D après les archives, Jusqu’en 1800, les plants de blé s’agitaient dans le vent à la hauteur du menton de l’individu moyen. En réponse à des famines dans diverses parties du monde, les scientifiques ont visé à obtenir des rendements plus élevés, donc ils ont croisés  les plantes originels avec des  plus petites pour retirer plus de nourriture sur des parcelles de terrain de même taille.De plus depuis  les années 30, le blé et le seigle ont aussi subi des modifications pour trouver des souches qui pourraient résister aux herbicides. Les méthodes utilisées pour créer ces souches ont aidé à ne pas les l’étiqueter comme une culture d’OGM.Cependant, ces méthodes ont impliqué la mutation chimique de ces aliments.cereals-2437808_960_720

« Notre corps est fait pour manger les souches plus simples du blé mais il n’ a pas été créer pour manger n’importe quelle souches de blé manipulées »

Du petit déjeuner, au déjeuner, au dîner, en passant par déserts et les collations, nous ingurgitons continuellement des protéines de blé. La façon dont elle se décomposent (totalement ou partiellement) dans notre corps devenu maintenant un enjeu pour notre santé et notre bien être. Désormais il est impératif que nous Améliorons notre prise de conscience sur les produits de ce que nous mangeons.

berries-1839515_960_720

4 . le terme « sans gluten » : Alors qu’il signale qu’un produit ne contient pas de gluten de blé, il ne nous dit pas si oui ou non, c’est un « grain qui colle ».

oatmeal-2193228_960_720

5 . « Sans gluten » signifie simplement techniquement sans gluten de blé. Cependant, il y a des autres grains gluants qui peuvent avoir des conséquences graves sur la santé en voici la liste :

  • Blé
  • Avoine
  • Orge
  • Sarrasin
  • Épeautre
  • Maïs
  • Riz (à l’exception du riz rouge ou le mil)

D’après les chercheurs Une personne a besoin de faire une expérience de sevrage d’un mois en abandonnant les « grains colle » pour comparer la rémission des nombreux symptômes dont elle peut être atteinte et Qui sont un calvaire dans son quotidien : maux de dos chroniques, douleurs articulaires, ballonnements, constipation, diarrhée, éruptions cutanées, allergies, asthme, déséquilibres hormonaux, douleurs aux reins. Ces symptômes pourraient être  soulagés par la suppression de ces grains gluant.

En fin de compte, si vous éprouvez des symptômes mystérieux qui se soustraient à tous les diagnostics médicaux demandez-vous :

1- si ça ne vient pas de votre alimentation

2- Si je fais un sevrage d’au moins un mois de ces grains à quel point ma santé, mon niveau d’énergie au quotidien pourraient s’améliorer.

woman-2065802_960_720

Au delà de quelconque régime alimentaire depuis ce questionnement sur le mouvement « gluten free » ; je réalise  ce que je peux et ne peux pas manger pour me sentir bien, énergique et dynamique. J’ai beaucoup appris sur l’autogestion de la santé  par l’alimentation. Respecter son corps avec sur la qualité des aliments que nous consommons, c’est la clé pour avoir une bonne santé .

Christelle pour @mangez.cochons

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s