Comment savoir si on a pris les bonnes résolutions pour l’année 2018

Nous avons le pouvoir décision sur beaucoup de choses et notamment sur comment nous allons écrire l’histoire de notre vie. 

Alors que nous sommes façonnés par les événements extérieurs et les circonstances  tout au long de notre vie(par exemple, notre famille, l’ADN de nos parents et notre culture), cette influence externe n’est qu’une partie de notre histoire. 

« Une  partie de notre histoire s’inspire d’auto- définition ». 

Chaque jour, nous avons la chance de créer notre histoire par  nous-mêmes à travers les choix que nous faisons, les efforts que nous réalisons et les attitudes que nous adoptons. 

man-2125123_960_720

La question du destin et le libre arbitre a été vivement débattue depuis des millénaires : les débats s’étendent depuis Sophocles , aux tragédiens grecs, en passant par les travaux d’Antigone, puis Macbeth de Shakespeare, pour arriver sur les études des groupes d’experts en neurosciences modernes et les discours de philosophie. 

Parce que cette question philosophique occupera vraisemblablement les êtres humains pendant de longues périodes à venir. il m’a semblé  presque évident que l’histoire de notre vie est co écrite, tant par nous-même et que par les forces à l’extérieur de nous. 

pourquoi ? Parce que Nous  pouvons toujours choisir de nous fixer des objectifs pour définir ce que nous allons entreprendre à chaque nouvelle année de notre existence. Et prendre des résolutions en début d’année est une étape naturelle pour se concentrer sur que nous aimerions devenir et transmettre. 

  « la nouvelle année se dresse devant nous, comme un chapitre dans un livre, en attendant d’être écrite. Nous pouvons aider à écrire cette histoire en définissant des objectifs » 

Je me suis concentrée sur comment nous pouvons décider quelles seront les parties de notre histoire  qui méritent  d’être écrites pour l’année à venir ? 

En d’autres termes, quelles seront nos résolutions du nouvel an ?

Quelles seront nos intentions ou les objectifs qui mériteraient  d’être poursuivis pour la nouvelle année ?

question-mark-2492009_960_720

Dernièrement,   j’ai trouvé 3 tests à faire qui sont particulièrement utiles dans la prise de décision et qui peuvent nous guider dans la réalisation de ces questions des résolutions du nouvel an  :

Test 1. savoir si la ou les  résolution(s) du nouvel an réussissent  le test « oui, Oui, il n’en est pas question ».  Du livre  « YES Yes Hell No The Little Book for Making Big Decisions. »

 Le coach Brian Whetten Ph.D. a développé cette technique qui est  basée  la compréhension de nos décisions. Nous avons trois perspectives principales dont il  faut tenir compte lorsqu’on évalue le bien-fondé de nos objectifs : notre intuition,  raison et notre peur. Et c’est ce qui rend une évaluation de nos objectifs difficile car ces trois perspectives peuvent être en conflit. 

Par exemple, supposons que quelqu’un envisage  de prendre des cours de danse de tango argentin cette année . Cette personne pourrait être motivée par cette idée  parce que son intuition lui indique que cette activité lui fera du bien (corps et  esprit) .

Mais Sa peur peut au contraire pourrait la retenir à poursuivre cet objectif parce que ce serait une très mauvaise idée (que se passe-t-il si je ne trouve pas un partenaire de danse ? Que se passe-t-il si je me  blesse ? Que faire si j’ai trop de dossiers à clôturer et  qui me retiennent tard au travail ?). 

Pour soumettre la solvabilité de nos résolutions du nouvel an, les meilleurs objectifs seront ceux  qui reçoivent une réponse « Oui, oui, No Hell » :

>> Votre intuition « s’allume » autour du premier « Oui »

>> Votre raison pense que poursuite de cet objectif a un sens logique, qui peut-être inclut l’évaluation selon plusieurs critères qui seront favorables pour vos objectifs (le second « Oui »)

>> Votre peur vous dit d’exécuter le contraire (le « il n’en est pas question »: « Hell no »)

Votre peur est un frein , qu’un prétexte pour ne pas faire les choses.

Pour dépasser ses peurs ce premier test préconise le remède suivant :

🔵 Balayez d’un souffle  les arguments négatifs de votre de peur ( je n’ai pas de partenaire de danse / j’en trouverai un sur place – que ce passe t il si je me blesse/ pour l’instant tout vas bien et j’ai une assurance qui me couvre) … 

Utiliser la formule « Oui, oui, il n’en ai pas question » Ç’ est soumettre nos objectifs à 3 perpectives pour éliminer toutes les insécurités, transformer nos peurs, développer une totale confiance en votre capacité à prendre des grandes décisions.  

Ce qui est incroyable c’est que cette formule s’aligne sur ce qui nous soucie.

elle peut nous aider à grandir en nous sortant de notre zone de confort, tout en nous aidant à garder un point de vue rationnel. 

new-years-day-2914931_960_720

Test 2. savoir si votre résolution du nouvel an passe les critères du « triple bottom line « 

Le « triple bottom line  » est un concept que j’ai entendu parler.  L’écrivain  et conférencière Dawn Clark. Elle déclare  qu’il y a trois niveaux à garder à l’esprit lorsque nous évaluons une décision que l’on veut prendre : 

l’impact de cette décision  sur nous, ceux qui nous entourent et par rapport au monde entier. À l’instar de n’importe quelle  autre décision, une bonne résolution de nouvel an sera liée à un résultat qui est :

🔵>> : Good for you (Moi)

🔵>> Bon pour ceux autour de vous (« nous »)

🔵>> Bon pour le monde (eux)

Parce que le cadre de la triple approche nous incite à regarder ces trois niveaux différents, il peut aider à réaliser des objectifs plus équilibrés. 

Exemple:   (Parce que je veux être une femme exemplaire je ferai tous les jours la cuisine pour mon compagnon , quelque soit mon degré de fatigue et même si je suis malade ).

La triple approche permet aussi de ne pas poursuivre des objectifs pour des raisons purement égoïstes et narcissiques  (je vais enfin courir un marathon juste pour pouvoir  regarder de haut ceux qui ne l’ont jamais fait )

Pour être précis, la triple approche  est basée  plus sur notre motivation pour quelque chose que sur l’objectif lui-même. 

Pour vous donner un exemple, supposons que quelqu’un a pris comme résolution du nouvel an de lire trois livres par mois.  Au premier coup de œil  cela peut sembler une intention louable, s’il s’agit d’élargir son horizon, partager l’information avec des personnes intéressées autour d’elle et utiliser ses connaissances pour informer  le monde. Si on applique le « triple buttons line  » la poursuite de cet objectif serait bonne pour la personne, son entourage et le monde. 

En revanche, si cette personne a pour objectif de lire 3 livres par mois pour échapper à la réalité, montrer ses connaissances nouvellement acquises de manière condescendante ou emmagasiner   Un maximum d’informations pour faire des choses contraires à l’éthique. Effectivement, ce  une mauvaise résolution de nouvel an. 

reach-2697953_960_720

Test 3 :  « Prêts pour y arriver ? ». 

Une fois que vous avez trouvé la résolution du nouvel an qui est à la fois un « Oui, oui, No Hell » et un objectif de « triple bottom line », la grande question est : êtes vous prêt à faire ce qu’il faut pour y arriver ( cumulez  les  points positifs 2 tests précédents) 

Puis évaluez votre engagement pour cet objectif sur une échelle de 1 (pas intéressé(e) à le poursuivre ) à 10 (je ferai tout ce qu’il faut pour y arriver). 

Si vous estimez votre motivation avec un faible nombre (moins de 7), je vous recommande d’envoyer au rebut de votre résolution du nouvel an  ou de trouver un moyen d’augmenter votre niveau d’engagement envers elle car une Résolution du nouvel an sans un engagement suffisant de notre part n’est qu’un désir.

Et personnellement, je pense que notre énergie est mieux dépensée en se rendant compte rapidement que quelque chose n’est pas important.  Cela nous permet de poursuivre clairement et librement autre chose.

La Mise au rebut d’une résolution du nouvel an qui nous motive moyennement peut nous donner de l’espace pour en trouver une qui a vraiment un sens pour nous et qui recevra notre investissement. 

26165220_1979708878962608_7129148522618046821_n

Parfois, nous pouvons être attaché à un objectif, mais il peut sembler difficile à accomplir. Si cela vous arrive, cela ne veut pas dire qu’il y a quelque chose de mal avec vous ou que cela vient de vos objectifs. Au contraire, cela arrive souvent, lorsque nous choisissons les objectifs qui sont en réalité trop prétentieux  pour y arriver seul — rappelez vous de l’exemple donné pour le test  des objectifs  « Yes, yes, No Hell ». Dans ce cas, il est important de se rappeler que l’accomplissement de vos résolutions et l’atteinte de vos objectifs ne dépendent pas que de vous et qu’il est tout à fait compréhensible de solliciter l’appui externe ( par exemple demander à finir plus tôt pour aller à son cours de tango).

Si après avoir fait les tests vous vous rendez compte que vous avez trouvé une résolution pour laquelle vous êtes prêt à vous engager pleinement pour y arriver — Félicitations !

Vous tenez une résolution digne du nouvel an et la chance d’écrire un exaltant prochain chapitre de votre vie ! Bonne 2018 👍😀

YES YES HELL NO

Christelle pour @mangez.cochons

Likez et partagez, commentez

Blog : Mangez.Cochons
Facebook : Mangez.Cochons
Youtube : Mangez.Cochons
Google+ : Mangez.Cochons
Pictaram : Mangez.Cochons
Twitter : Mangez.Cochons
Pinterest.com : Mangez.Cochons
Instagram : Mangez.Cochons
Tipeee : Mangez.Cochons
Groupe Facebook : Recettes Joyeuses, Assiettes Végé et Lifestyle

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. roijoyeux dit :

    merci pour ces bons conseils, belle année 2018 avec résolution tenue !!

    Aimé par 2 personnes

  2. Merci pour ces conseils ! Je vais chercher à lire « Yes, yes, hell no! », le concept me semble intéressant.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s