5 façons d’avoir une vie ridiculement incroyable.

J’avais l’habitude de rêver, de souhaiter et d’espérer une vie incroyable – pas seulement une vie normale, mais une vie ridiculement incroyable. Quand j’étais plus jeune, ce rêve m’a emporté dans un fantasme de ce que je pourrais être , bien sûr, avec des vêtements fabuleux, une grande maison et une voiture belle et puissante . Au fur et à mesure que je grandissais et que je devins plus sage, les désirs et les besoins matériels de mes rêves changeaient – je voulais simplement être inspirée, inspirante et enthousiaste pour sortir de mon lit chaque matin , ça n’arrivait pas… je me sentais bridée, je vivais timidement dans la coquille de moi-même.

Les injonctions de petite fille sage pendant ma période étudiante ont été: Dors, réveille-toi, sors du lit, travaille, mange, dors et …. Et je les ai répété longtemps . Jusqu’à ce qu’il se déclenche une « Alerte »de répétition dans mon parcours de vie active. Je me suis trouvée prise dans un tourbillon d’ennui avec mes rêves d’une vie différente en attente. J’étais coincée. Pas malheureuse, juste coincée, j’avais le sensation d’être un pot de pâtes trop cuites, lourdes, sans saveur et collantes. Cette lourdeur ne s’installait pas seulement en moi elle trouvait son chemin dans mon cœur. Et, tout ce que je voulais, c’était dormir. Et manger. Et puis dormir un peu plus pour passer vite à demain en attendant le week-end

Le problème, c’est que ce n’était pas la première fois que je vivais cela ; ce n’était pas une nouvelle histoire que je créais et où je pouvais faire porter le chapeau à tous les personnages secondaires.

C’était de ma faute .

j’avais bâti ma vie de façon décemment prospère, j’ai toujours eu des collègues sympathiques , fait des connaissances enrichissantes , j’arrive toujours à obtenir tout ce qui est amusant.

Aujourd’hui, Je ne possède toujours pas une belle voiture mais j’ai une bonne maison en banlieue.

Je n’étais pas motivée pour changer quoique ce soit dans ma vie , ni inspirée mais je sentais que j’étais insatisfaite; une coquille vide marchant et parlant. Comme une jolie marionnette, j’ai bougé, agi, répondu, mais si vous aviez pris le temps de frapper sur ma coque , vous auriez entendu un vide résonnant à l’intérieur.

Qu’est-ce que j’ai fait pour changer ? Je me suis réveillée, j’ai jeté un coup d’œil à ma vie et je me suis dit : je vais me sortir de cette inertie.

J’ai pris la décision de revenir dans ma vie, de prendre le taureau par les cornes et de prendre en main moi-même. Plus d’excuses. Plus de blâme.

Il était temps de commencer à vivre avec son cœur…

et c’est alors que ma vie a commencé à devenir un peu plus incroyable. C’est alors que j’ai commencé à devenir un peu plus étonnante. Et, oui, c’était aussi simple que cela :

La décision, bien sûr.

J’ai réalisé que la seule façon de sortir de mon vortex en spirale de non-réalisation était de passer par moi. Pour créer la vie dont je rêvais, il fallait que ce soit moi qui change. Je ne peux blâmer personne pour mes choix, mon insatisfaction ou mon inertie qui grandissait de jour en jour. J’ai dû découvrir le miroir que j’avais recouvert et me regarder en face. Et au début, j’ai jeté un coup d’œil, ne voulant pas me regarder en face. Mais, au fur et à mesure que le temps passait et que je faisais le travail nécessaire, ce miroir a commencé à briller et à refléter un moi plus heureux.

Et maintenant, je peux dire avec fierté que je suis entrée pleinement et complètement dans ma vie.

Et j’essaie de faire au moins une chose pour rendre ma vie ridiculement incroyable chaque jour.

Cinq façons d’entrer dans votre vie et de la rendre ridiculement étonnante

1. Bougez.

bouger, respirer et transpirer.

Vous ne pouvez pas être ridiculement étonnant(e) en creusant un trou dans votre canapé en regardant Netflix ou en étant collé à votre écran d’ordinateur ou de smartphone ( Je le sais parce que j’ai essayé. Echec massif ! ) Vous devez vous lever et bouger votre corps ! Faites circuler le sang, stimulez les muscles et inspirez et augmentez vos niveaux d’énergie. Et le million d’excuses que vous avez va arriver, mettez sur une étagère.

Je pense que Si vous pouvez marcher jusqu’au réfrigérateur pour prendre un cornet hagendaz , vous pouvez vous déplacer. Je ne vous demande pas de sortir du canapé et de courir un marathon mais je vous invite à faire une promenade, de danser, de faire du yoga, quelque chose comme ça. Il suffit de bouger. Pendant que vous y êtes, passez à l’étape numéro deux.

2. Enregistrez-vous et prenez note.

Une chose qui est cohérente, c’est que la vie change continuellement – et elle passera devant vous en un clin d’œil si vous ne l’observez pas. Commencez par vous enregistrer dans votre mémoire des images, sensations et des émotions et faire attention aux petites choses qui se passent quotidiennement. Je prends le même itinéraire tous les jours pour aller au travail et chaque fois que je remarque quelque chose de différent, ce n’était pas le cas avant . J’avais créé un vide confortable d’engourdissement . Maintenant, je fais attention. Je m’enregistre et je reste présente. Même quand je fais quelque chose que je fais tous les jours, c’est devenu une mini-aventure. J’ai remarqué que tout peut et va arriver, mais c’est à moi d’en prendre note. Alors ouvre les yeux, les oreilles et l’esprit. Redécouvrez vos sens. Quand vous faites une pause et remarquez les petites choses, ce que vous voyez peut vous surprendre.

3. L’amour.

Doux, juteux, l’amour.

Faites couler le jus de l’amour pour votre entourage , votre partenaire et vos animaux domestiques. En gros, toute personne ou chose qui partage votre espace. Essayez d’adoucir votre quotidien avec un peu d’amour inconditionnel.

Les animaux de compagnie : facile.

Les gens : peut-être pas tant que ça, mais essayez de vous entraîner d’abord et avant tout sur vous-même.

Noyez-vous dans un pot géant de jus d’amour.

Soyez gentil et nourrissant envers vous-même de manière délicieusement saine, car lorsque nous commençons à nous traiter comme si nous en étions digne, nous mettons en route des choses étonnantes. Après tout, on ne peut pas exploiter l’amour si on ne s’aime pas d’abord soi-même.

4. Jouer.

Vous vous souvenez de ce mot de cinq lettres ?

Si vous ne le faites pas, cherchez un partenaire de jeu qui peut être votre enfant ou votre compagnon

Regardez, écoutez et apprenez. La vie a assez de moments sérieux sans que nous n’ajoutions délibérément au mélange. Il est normal de se laisser aller et de laisser l’enfant qui est en vous sortir et jouer de temps en temps. Soyez bêtes, dansez, chantez et riez beaucoup. Ne laissez personne vous faire perdre votre sang-froid. J’ai fait ça et ce n’était pas amusant. Maintenant je joue, beaucoup, tous les jours, avec mon chien têtu et fou , mon compagnon. Ils nourrissent mon côté excentrique et me permettent d’être moi. Ce qui me fait beaucoup sourire. En prime, ils m’aident à développer de magnifiques rides de rire… beaucoup plus jolies que les rides de froncement des sourcils.

5. Sautez hors de votre zone de confort.

Sois comme le slogan de Nike : ne pense pas et fais-le!

Sauter ou plonger dans quelque chose qui vous emmène hors de votre zone de confort, quelque chose qui vous effraie un peu ou beaucoup. C’est ce que j’ai fait Une fois que mon ma coquille a commencé à s’ouvrir, je me suis forcée à faire des choses qui m’ont emmené loin de ma zone de confort. Le résultat final était que je suis devenue plus aventurière Et c’était si extraordinairement libérateur, terrifiant parfois, mais une fois que la sueur a cessé de couler, j’ai remarqué que je n’étais pas seule.

Et peu importe le résultat, j’ai embrassé chaque expérience comme une opportunité pour étendre mes ailes et grandir. Des choses étonnantes arrivent quand nous ouvrons la porte à la vie et laissons nos sens explorer. Lorsque vous sortez de votre zone de confort et que vous essayez de nouvelles choses, visitez de nouveaux endroits, créez de nouvelles aventures, vous vous rendez dix fois plus.

Embrasse ce qui arrive quand tu prends un risque dans la vie.

Le bon avec le mauvais parce qu’il vous aidera à grandir comme un ami, un amant, une mère ou un père. Occupez-vous de votre vie. Si vous n’êtes pas satisfait, faites quelque chose – votre vie ne changera que si vous créez le changement. Alors faites bouger les choses, allez danser sous la pluie, embrassez profondément votre partenaire, essayez un nouveau goût, prenez la route moins parcourue, ouvrez les yeux et buvez dans les paysages. Il y a de la beauté dans la simplicité. Et dans cette chose fabuleusement désordonnée que nous appelons la vie.

Si vous avez aimé cette chronique n’hésitez pas à me le faire savoir en laissant un commentaire et une étoile

Vous pouvez me retrouver sur les réseaux sociaux :

et écouter le podcast la formule sur la plateforme d’écoute préférée

christelle L pour @mangezcochons

Groupe Facebook de partage de recettes végé et vegan

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Marion B. dit :

    « Aimez-vous »… avec modération tout de même !! Mais ça c’est un autre débat ! 🙂
    Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s